Construire une crêche, contrainte celle-ci sera enclavée par 450 logements de Paris Habitat, ce défit architectural sera maitrisé par les architectes de Wild Rabbits Architects.

 

Convertissant chacune des contraintes du projet en Avantages, WRA répondent non seulement à la demande de Paris habitat mais offre par la même occasion aux habitants de la structures déjà présente un changement de paysage.

 

Inspiré de l’origami leur intention est de réaliser un bâtiment aussi léger que possible et de restituer en toiture de façon très qualitative l’espace vert’ mal défini qui existe actuellement sur la dalle de parking où ils  construiront . Imaginant une immense feuille de papier venue se poser sur le bord du volume existant et se plier pour recouvrir l’espace de la crèche. Le sol, la façade ouest et le toit sont continus. Les plis en toiture suivent les sheds qui éclairent l’intérieur du projet et donnent à l’ensemble l’allure nerveuse d’un avion en papier, d’un éventail… L’origami est une référence à la fois très « architectes » au sens où elle permet d’inscrire le bâtiment dans une écriture contemporaine et de résoudre le sujet du jardin en toiture avec une certaine économie de moyen. C’est aussi un univers qui nous semble adaptée au sujet de la petite enfance et qui pourra faire sens pour le grand public.

http://www.actuarchi.com/2012/02/creche-papier-paris-wild-rabbits-architects/